Comment économiser sur votre prêt immobilier ?

Comment économiser sur votre prêt immobilier ?

Comment économiser jusqu’à 15.600 € sur votre prêt immobilier ?

La délégationComment économiser jusqu’à 15.600 € sur votre prêt immobilier ? d’assurance de prêt

La délégation d’assurance de prêt correspond à la possibilité pour un emprunteur de déléguer l’assurance liée à son crédit immobilier. En effet, lorsque vous contractez un emprunt immobilier, celui-ci est systématiquement associé à une assurance de prêt. Cette dernière permet à la fois de protéger l’organisme prêteur, mais aussi vous et votre famille. En effet, cette assurance prend le relais sur le remboursement de l’emprunt en cas de défaut de paiement de votre part lié à un « accident de la vie ».

Plusieurs garanties peuvent être souscrites :

– ITT : Incapacité Temporaire de Travail

– IPP : Invalidité Permanente et Partielle

– IPT : Invalidité Permanente et Totale

– PTIA : Perte Totale et Irréversible d’Autonomie

– DC : Décès

– PE : Perte d’Emploi

De nouvelles réformes en faveur des emprunteurs

Par défaut, l’organisme prêteur vous propose sa propre assurance. En revanche, depuis plusieurs années, vous avez la possibilité de refuser cette assurance. Vous pouvez souscrire une assurance emprunteur spécifique auprès d’une compagnie et non de votre banque.

Historiquement, lorsque vous contractiez un crédit immobilier, vous n’aviez pas le choix. En effet, avant l’entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010, vous deviez souscrire l’assurance de prêt proposée par l’organisme prêteur. Cette réglementation a donc permis aux emprunteurs de la souscrire ailleurs, sous réserve d’une équivalence des garanties.

Quelques années plus tard, la loi Hamon a donné la possibilité aux emprunteurs de résilier leur assurance emprunteur au cours de la première année. En effet, depuis 2014, si votre prêt immobilier a été contracté il y a moins d’un an, vous pouvez faire une délégation jusqu’à 12 mois après la signature du prêt. Par exemple, si vous avez signé votre offre de prêt le 16 juillet 2018, vous pouvez résilier votre assurance emprunteur pour la souscrire auprès d’un assureur alternatif, à n’importe quel moment jusqu’à 16 juillet 2019. Pour cela, il vous suffit de trouver un nouveau contrat proposant des garanties au minimum équivalentes à celles du contrat initial et d’adresser une demande de résiliation à votre banque au plus tard 15 jours avant la première échéance du contrat (soit avant le 1er juillet 2019).

Enfin, la dernière réforme en date concerne l’amendement Bourquin de janvier 2018. Ce nouveau dispositif offre la possibilité aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance de prêt tous les ans à date anniversaire du contrat (plus d’informations : https://bonne-assurance.com/credit/assurance-de-pret/). Par exemple, si vous avez signé votre offre de prêt le 10 janvier 2015, vous avez la possibilité, grâce à cet amendement, de résilier votre contrat d’assurance emprunteur au 10 janvier de chaque année si vous trouvez une assurance plus intéressante en termes de tarif ou de garanties. Pour cela, vous devez envoyé une demande de résiliation à votre banque ou assureur au plus tard 2 mois avant la date anniversaire de votre contrat (soit avant le 10 novembre 2018).

Organismes bancaires ou assureurs alternatifs ?

D’après l’Observatoire BAO France, pour un montant emprunté de 200.000 €, la délégation d’assurance permet d’économiser en moyenne 6.425 € sur le coût total du prêt immobilier. En effet, selon une étude de 2017, le coût moyen d’une assurance de prêt souscrite auprès d’une banque s’élève à 15.525 €. À l’inverse, le coût moyen de cette même assurance souscrite auprès d’un assureur alternatif s’élève à 9.100 €.

Plusieurs raisons expliquent cette différence de tarifs :

– Les banques proposent des assurances basées sur des tarifs mutualisés. Un emprunteur de 25 ans en bonne santé paiera son assurance de prêt au même prix qu’un emprunteur de 65 ans en moins bonne santé.

– À l’inverse, les assureurs dits « alternatifs » proposent des contrats d’assurance emprunteur calculés en fonction de plusieurs critères tels que l’âge et l’état de santé de l’assuré.

Sources : http://www.baofrance.com/telechargement/Etude2017/2017%2002%2008%20Etude%20BAO%20Tarifs%20bancaires%202017.pdf

à bientot sur S’ANTONI.fr 

Pin It

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>